Les plantes se consomment de préférence en poudre plutôt qu’en infusion afin de garder toutes leurs principes actifs. Elles sont utilisées principalement en cure de détoxination afin de soutenir les émonctoires dans l’élimination.

Intestins :

Aloès, séné, bourdaine, boldo, psyllium…

Plus doux pour des organismes plus jeunes :

Mauve, oranger…

Il existe certains mélanges déjà éprouvés comme :

Le balai intestinal du Professeur Arnold Ehret :

6 doses de feuilles de séné
3 doses d’écorces de nerprun
1/10 dose de balles de graines de psyllium
1/2 dose de graines de badiane
1/10 dose de feuilles de buchu
1/2 dose de graines de psyllium blond
1/8 dose de carragénine
1/8 dose d’agar-agar
1/2 dose de graines de fenouil

 ———————————————-

Foie / Vésicule biliaire :

Artichaut, curcuma, aloès, pissenlit…

Les pelures de pomme de terre selon Rudolf Breuss

faire infuser des pelures de pomme de terre (bio) dans de l’eau chaude. Si le goût est attirant, c’est que le foie en a besoin.

———————————————-

Reins :

Plantes diurétiques :

stigmates de maïs, queues de cerises, pissenlit, chiendent, asperge, petit houx, ache, fenouil, frêne, ulmaires, sureau, bouleau, prêle, cosse de haricots secs…

Et plus spécifiquement :

diurétiques Chloruriques :

Racine de persil, racine de fenouil, feuille et bourgeons de bouleau, oignon…

diurétiques Azoturiques :

Feuilles de cassis, feuille et bourgeons de bouleau, racines d’asperge, feuilles d’artichaut…

———————————————-

 

Source bibliographique :

« Le système de guérison du régime sans mucus » de Arnold Ehret

« Les reins » de PV Marchesseau

Source image :

https://pixabay.com/en/mortar-crushed-hand-bowl-container-1170665/